Ku Nyé

kunye

Le massage Ku Nye est une des thérapies de la médecine traditionnelle tibétaine, dont le nom, Sowa Rigpa signifie « science de la guérison » et «nourriture de la conscience ». Ainsi, le Ku Nyé allie la sagesse de cette médecine ancestrale à la conception yogique du corps énergétique pour rétablir et maintenir l’équilibre énergétique, physique et mental de l’être. Il est particulièrement indiqué pour les problèmes liés au stress, à la fatigue chronique, au manque de tonus, à la faiblesse immunitaire et à la fatigue post-accouchement. Le docteur Nida Chenagtsang est un des rares médecins tibétains à avoir mené des recherches approfondies sur le massage Ku Nye, et il l’a rendu accessible à toute personne qui souhaite s’initier à cet art. Le Ku Nye est un traitement doux et profond de la médecine tibétaine traditionnelle, une science de guérison datant de plus de 2000 ans. Considérée comme l’un des trois systèmes de soin de l’Asie, la Médecine Traditionnelle Tibétaine aborde les maladies chroniques avec un point de vue holistique qui reste compatible avec la médecine moderne. Ku Nyé est a plus célèbre thérapie externe est le massage traditionnel tibétain Ku Nye (bsku mnye). Il est particulièrement utile dans la prévention et le traitement des troubles du “rLung” (énergie du vent) et peut être utilisé pour presque tous les patients. Il existe différents types de Ku Nye pour divers patients et divers troubles. *Les contre-indications relatives du Ku Nye sont le cancer ou les tumeurs.

Les 3 étapes du ku nye :

kunye_massage

1. KU : Un traitement préliminaire c’est-à-dire une application d’huile, une mobilisation douce des articulations, un réchauffement et un assouplissement du corps en général de la peau jusqu’aux muscles superficiels. • 2. NYE : le massage profond, muscles, points et canaux énergétiques. Cette partie peut utiliser d’autres méthodes de thérapies externes, instruments, traitement de zones spécifiques, etc. • 3. CHI : post­-traitement, c’est la dernière phase de la séance : l’absorption de l’huile restante avec des poudres (un peeling doux), ou bien retirer le restant d’huile avec un gant humide ou le bain ou la douche.